Peut-on être quelqu’un de fidèle et pratiquer le libertinage?

Un homme et deux femme libertinesEn partie grâce à la libération sexuelle, le libertinage est devenu un concept de plus en plus tendance au fil des années. Cette pratique fait des adeptes à toutes les tranches d’âge, et classes sociales ou sexe de la personne. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le libertinage est le fait de s’adonner à ses pratiques sexuelles et intellectuelles le plus librement possible. Les libertins respectent tout de même une charte commune (respect mutuel, consentement, …). Ainsi ils peuvent expérimenter en dehors de la morale traditionnelle.
Pour être libertin, il faut aimer le sexe et avoir une indéniable ouverture d’esprit. Mais quand on est en couple, le libertinage et la fidélité font-ils bon ménage ? D’où la question : peut-on être fidèle et libertin en même temps?

Une notion du libertinage parfois différent!

D’entrée, la réponse peut différer d’un(e) amant(e) à un autre. Il existe autant de réponses possibles qu’il y a de visions différentes de la pratique du libertinage. Même si certains libertins pensent que c’est de l’infidélité acceptée par les deux parties, une grande partie pense qu’il n’en est même pas question. Pour ce qui est des couples plus « traditionnel », c’est bel et bien une trahison puisque cette pratique pousse l’un des conjoints à trouver un autre partenaire sexuel. Or l’homme et la femme font le vœu d’une relation exclusive lors du mariage.
Pour ce qui est des relations libertines consenties, il est plus complexe de répondre par « oui » ou par « non » à la question du préambule. Pourquoi me direz-vous ? D’un côté les conjoints laissent libre cours à leur sexualité notamment avec un ou plusieurs autres partenaires. De l’autre, ces mêmes conjoints adoptent les mêmes notions de fidélités qu’un couple dit « plus classique » en dehors de leurs pratiques libertines. D’ailleurs il n’est pas rare que le libertinage finisse par nuire à la stabilité du couple (jalousie, plus sur la même longueur d’onde, ….). Comme quoi même l’épanouissement sexuel a besoin de limites pour ne pas être contre-productif voire nocif.
Ainsi, même si vous êtes un libertin ayant une sexualité totalement libre et que votre couple n’a plus aucun tabou n’est pas pour autant à l’abri de difficultés. Même si vous vous êtes mis d’accord sur les limites à ne pas dépasser. Il est vrai que le libertinage permet de renforcer la confiance mutuelle, mais ça engendre aussi de nombreuses tentations. Laissez-vous prendre au jeu du libertinage mais garder toujours la tête sur les épaules et discutez-en régulièrement avec votre moitié. Certains optent directement pour les clubs et autres établissements libertins. Mais compte tenu du caractère « très intime » de la relation, de nombreuses autres personnes préfèrent passer par les sites de rencontre libertine comme PlaceLibertine. Souvent ces plateformes sont tenues par des libertins passionnés et avides de rencontres coquines, en tout bien tout honneur bien sûr.

Le libertinage et la fidélité : deux concepts très différents

Dans un couple, le libertinage est un moyen pour lever un maximum de tabous, de parler librement de ses fantasmes et d’assouvir ses pulsions sexuelles sans aucune contrainte. Tout en dépassant la jalousie pouvant émaner de l’envie de draguer une autre personne ou d’avoir des relations sexuelles avec. De nombreux libertins considèrent même que c’est un très bon moyen pour pimenter la vie sexuelle du couple tout en séparant sentiment amoureux et sexualité. Ils estiment qu’une relation d’amour peut parfaitement s’épanouir tout en pratiquant le libertinage ou l’échangisme. Ils séparent leurs vies de couple et ce qu’ils vivent avec leurs amants. Peu importe s’ils pratiquent leurs aventures extraconjugales ensemble ou non.
Dans notre société aux mœurs plus restreintes, les personnes considèrent qu’il est impossible d’entretenir des relations libertines et d’adopter une vie de couple saine, équilibrée et durable. Pourtant, ces hommes et femmes tentent aussi de nouvelles expériences avec l’optique d’assouvir leurs besoins voire fantasmes. La différence de ce qu’ils critiquent, c’est le fait qu’ils n’assument pas leurs envies, le font dans le dos de leurs partenaires et respectent peu voir pas tous leurs plans culs. Au final, qu’est-ce qui est le pire ? Le couple qui est dans une liberté sexuelle totale et réciproque où la personne qui trompe son ou sa conjoint(e)?

Libertinage : savoir poser des limites

Pour qu’une relation libertine fonctionne, il faut préalablement définir ce que peuvent faire ou non les deux membres du couple avec leurs amants et les envies de chacun. Si pour les uns, la limite est l’échangisme (échanger ou ajouter un partenaire dans l’équation pour des caresses, jeux de séduction ou jeux érotiques mais sans aucune pénétration), pour d’autres le jeu peut aller beaucoup plus loin que cela. En effet, les hommes comme les femmes peuvent inclure des plaisirs plus charnels et/ou du sexe avec pénétration tout en gardant les jeux érotiques. Il existe également des pratiques libertines qui consistent à faire l’amour côte à côte, des plans à trois ou plus, etc. … Peu importe les préférences du couple, la règle est simple : il faut un consentement mutuel. Sans quoi il y a tromperie de son conjoint. Il est bon de noter que c’est également contraire aux règles de bonne conduite du libertinage.